Menu Fermer

Mémorial U

AB | C | D | EF | GHIJKlMNOPQRSTU | VWXYZ

11 novembre 1964 – A l’issue d’un vol d’entraînement à la navigation à longue distance, un Lockheed P2V-6 Neptune (BuAer 134663) de la flottille 21F, provenant de Bou-Sfer (Algérie) se pose de nuit sur l’aérodrome de Néa Alicarnasso, dans l’île d’Héraklion en Grèce. Après avoir plusieurs fois rebondi au toucher des roues, le pilote remet les gaz pour refaire un tour de piste mais un incendie se déclare alors au moteur gauche. Ne pouvant pas reprendre de l’altitude, l’appareil touche le sol de l’aile gauche qui est arrachée, puis se disloque et prend feu. Neuf des treize membres de l’équipage, le PM électronicien de bord Lucien, Georges BROCARD, le Mt mécanicien de bord Daniel, Emile, Marcel DIDIER, l’EV2 de réserve, navigateur et coordonnateur tactique Régis, Charles, Henri FOILLARD, le SM1 mécanicien de bord Claude, Lucien FRANÇOIS, le Mt mécanicien de bord Hervé HENRY, le SM2 radio volant Joseph JÉGOU, le Mt pilote Jean, Lucien, Corentin, Gabriel LE BRIS, l’OE3 pilote Henri, Gustave, Georges SCHIMPF commandant d’aéronef et le Mt radio de bord Denis, Jean, Marie UGUEN, périssent dans l’accident. Les quatre autres, bien que gravement atteints, survivront à leurs blessures.

9 novembre 1928 – Alors qu’il décolle pour un vol de liaison vers Istres un Caudron 59 de l’Escadrille d’instruction du CAM de Rochefort est victime d’une panne de moteur et, en perte de vitesse, s’abat sur le terrain de Soubise (Charente-Inférieure). Ses deux occupants, l’EV1 élève pilote Frédéric, René, Jacques GARNIER et le LV pilote André, Joseph UNVOAS, sont tués sur le coup.

AB | C | D | EF | GHIJKlMNOPQRSTU | VWXYZ