Menu Fermer

C 38 – Marin du ciel Contrôleur d’aéronautique (1962-1997)

10,00 

  • Format : 305 x 533 mm
  • Couverture : souple en couleurs
  • Dos carré collé
  • Nombre de pages : 62
  • Nombre d’images : 53, en N&B et couleur sur papier crème mat
  • Langue : Français

Cet ouvrage ne peut pas être commandé par les librairies via le site de l’ARDHAN. Imprimé à la demande, il est distribué exclusivement par Hachette. Il est disponible chez Hachette.

Effacer
ISBN : 9782913344426 Catégories : , ,

Le Cahier

La spécialité de contrôleur d’aéronautique donne accès à un métier méconnu, presque confi dentiel, qui mêle la réflexion, la technique, l’humain et la transmission du savoir-faire. Ce cahier comporte pas moins de 62 anecdotes plus ou moins  longues, rédigées entre 2004 et 2011 et placées dans l’ordre chronologique. L’auteur relate sur la BAN de Hyères, la transition brutale entre l’aviation à hélice et celle à réaction et les incidents et accidents qui ne manquent pas de se produire.

De 1967 à 1969, il est au Centre d’Expérimentations du Pacifique (CEP) à Mururoa puis à Papeete, où il donne une relation personnelle et humoristique des évènements
et des rencontres qu’il y fait, comme celles de Tabarly et de Moitessier. Les responsabilités croissantes au sein d’une équipe de contrôleurs à la BAN de Nîmes-Garons l’amènent à décrire la vie aéronautique de cette grande base du Sud de la France, avec des situations cocasses décrites avec brio.

Le concours pour accéder au grade de major est plein de rebondissements que les connaisseurs apprécieront. Enfin, quatre récits sont consacrés aux péripéties entre pilotes de chasse et  contrôleurs à Landivisiau.

 

 

L’auteur

Michel Tutzo est né le 29 janvier 1944 à Saint-Brévin (Loire atlantique). Il s’engage dans la Marine le 8 octobre 1962. Après le Centre de formation maritime d’Hourtin puis le Cours préparatoire de l’Aéronautique navale à Fréjus-Saint-Raphaël, il obtient son brevet élémentaire de contrôleur d’aéronautique à Lann Bihoué en juin1963.
Sa première affectation est la BAN d’Hyères (1963-1966) où il apprend le métier à la Tour de contrôle. C’est ensuite un grand dépaysement que lui offre un séjour de deux ans (1967-1969) en Océanie pour la seconde campagne d’essais nucléaires.

Il passe son brevet supérieur de spécialité en 1970. Sa plus longue affectation est à Nîmes-Garons (1970-1996), alternant entre le contrôle local d’aérodrome et les fonctions d’instructeur à l’École du Personnel volant, qui est aussi l’École des contrôleurs d’aéronautique, soutenue par l’escadrille 56S.

Il est promu maître principal en 1978, reçoit la Médaille militaire en 1992 et est nommé major sur concours en 1993. Sa dernière affectation le propulse en Bretagne, à Landivisiau de 1996 à 1997, grande base de l’Aviation embarquée. Le major Tutzo quitte le service le 8 octobre 1997 après 35 années dans la Marine.

Poids 0.17 kg
Dimensions 53.3 × 30.5 cm