Menu Fermer

C 7 – Le sacrifice de l’Aéronautique navale à Berck (mai 1940)

0,00 

Effacer
ISBN : ND Catégorie :

10 mai 1940 – 10 mai 2003

Voici 63 ans que des marins sont morts pour la France en défendant la base d’Aéronautique navale de Berck-sur-Mer bombardée par l’aviation allemande.
L’Amicale des anciens de l’Aéronautique navale du Nord – Pas-de-Calais a découvert, grâce au professeur Victor Macquet, alors jeune témoin oculaire de ce bombardement et auteur de l’ouvrage Le sacrifice de l’Aéronavale, que notre région, et particulièrement la Côte d’Opale, avaient accueilli l’escadrille AB2 du porte-avions Béarn, ancêtre de notre Charles de Gaulle, et l’escadrille AB4 arrivant d’Orly, pour participer aux combats.

En 1994, le bureau de notre amicale avait souhaité organiser à Berck un rassemblement des anciens et avait lancé le projet d’ériger une stèle pour rendre hommage aux valeureux camarades victimes de ce bombardement, dont la mémoire semblait vite oubliée après la tourmente de mai-juin 1940.

Les pilotes morts au cours des terribles engagements contre les avions allemands ont leurs noms gravés sur le granit du mémorial du cap de la Chèvre à la pointe du Finistère. Il restait à honorer la mémoire de ceux qui avaient été mortellement frappés à terre. C’est qui est fait en ce 10 mai 2003 sur la base qui avait soutenu les opérations des escadrilles armées par les pilotes de notre aviation embarquée.

La réalisation de ce mémorial doit beaucoup au soutien constant des municipalités de Berck, dirigées successivement par Mme Danièle Lhomme puis par M. Bruno Cousein et nous leur exprimons notre gratitude.

Nous remercions M. Jean-Pierre Raffarin, Premier Ministre, qui nous a accordé son haut patronage, ainsi que l’Amiral Jean-Louis Battet, chef d’Etat-Major de la Marine, et le Contre-Amiral Patrick Giaume, commandant l’Aviation navale, qui ont également patronné cette manifestation. Nous remercions les présidents du Conseil régional et du Conseil général, ainsi que la direction de la Mémoire et du Patrimoine des Armées, pour leur soutien déterminant dans cette entreprise.

Nos remerciements vont aussi aux associations donatrices : le Souvenir Français, l’ensemble des associations d’Anciens de l’Aéronautique navale, l’association Les Ailes Brisées, et à tous les généreux donateurs anonymes qui ont répondu favorablement à la souscription publique, sans lesquels cette stèle n’existerait pas. Nous remercions l’association pour la Recherche de Documentation sur l’Histoire de l’Aéronautique Navale (ARDHAN) pour la réalisation de cette plaquette et la Marcophilie Navale pour les enveloppes commémoratives.

Nous remercions très chaleureusement le Vice-Amiral d’Escadre Jules Vilbert, pilote de l’AB2, dernier survivant de ces combats aériens de mai 1940, qui a bien voulu accepter la présidence d’honneur du comité pour l’érection du mémorial.

Nous résumerons par ces mots de l’Amiral Philippe de Gaulle, ancien de l’Aéronautique navale : Ce mémorial sera le plus noble symbole de ceux d’entre nous qui sont tombés pour la défense de notre pays et il faut être reconnaissant à l’Amicale des Anciens de l’Aéronautique navale du Nord – Pas-de-Calais d’en avoir conduit la réalisation.