Menu Fermer

L 48 – La B.A.N. La Tontouta et les unités affectées (1957-2011)

27,00 

  • Format : A4
  • Couverture : souple
  • Poids : 450 g
  • Nombre de pages : 126
  • Nombre d’images : 185
  • Langue : Français

Cet ouvrage ne peut pas être commandé par les librairies via le site de l’ARDHAN. Imprimé à la demande, il est distribué exclusivement par Hachette. Il est disponible chez Hachette.

Effacer
ISBN : ND Catégories : ,

Le livre

Ce livre, élaboré à partir des documents disponibles au sein de la BAN La Tontouta, de l’escadrille 9S et du détachement 25F en Nouvelle-Calédonie, se veut être un hommage à tous les marins du ciel qui ont œuvré pour que les missions confiées par l’état-major de la Marine puissent être réalisées en tout temps et en tous lieux dans cette zone éloignée du Pacifique.

Débutée en 1956, cette aventure met à rude épreuve les “Pingouins” qui s’installent sur l’aérodrome civil de La Tontouta dans un environnement insalubre et une infrastructure plus que rudimentaire. Les efforts constants du personnel, appuyés par l’EMM, feront de cette plateforme une base de soutien efficace pour toutes les opérations aériennes effectuées par les unités de la Marine, de l’armée de l’Air ou de l’ALAT. Le statut de BSVIA (base de soutien à vocation interarmées) lui sera attribué en 1999, confirmant la parfaite intégration des marins du ciel dans la structure interarmées des FANC (Forces Armées de Nouvelle-Calédonie).

L’escadrille 9S (dès 1957) et le Détachement 25F (septembre 2000) se succéderont sur la BAN. Elle accueillera aussi les détachements hélicoptères des flottilles 35F et 36F lorsque ceux-ci ne sont pas embarqués. Ces unités mettront en œuvre une grande diversité d’aéronefs, souvent en fin de vie en métropole. En regard des conditions d’environnement, cela ne rend que plus valeureux l’investissement et la ténacité du personnel volant et technique pour donner aux FANC les moyens aériens dont elles ont besoin.

Condamnée par la réorganisation des moyens aériens dans la zone Pacifique, la BAN de La Tontouta ferme en 2011 pour être transférée à l’armée de l’Air. Toujours implantée sur la BA 186 “Georges Klein”, l’aventure continue cependant avec le détachement 25F qui devrait recevoir des Falcon 50 à l’horizon 2025.
Ce document, certainement incomplet et perfectible, veut retracer la grande aventure humaine des marins du ciel en Nouvelle-Calédonie.

L’auteur

Passionné d’aéronautique, le CF (H) Duchesne s’engage dans la Marine en 1977 en tant qu’électronicien d’aéronautique. Après une première partie de carrière dans la Patrouille Maritime, à la BAN Nîmes-Garons puis à la flottille 22F, il intègre en 1988 la section technique ATL2 du Service Central de l’Aéronautique navale à Toussus-le-Noble.

Devenu officier spécialisé de la marine en 1993, il participe à la mise en service de l’ATL2 à la flottille 21F. Intégré à la Formation Avion de Guet Embarqué (FAGE) en 1997, il est chargé de l’implantation des moyens de maintenance du système d’armes de l’E-2C Hawkeye sur la BAN Lann-Bihoué. Après une affectation au sein du CEPA/10S, il est muté au bureau « Formation » de la division Affaires Générales/Ressources Humaines à l’état-major Alavia en 2005. En 2008, il est affecté à la BAN La Tontouta en tant que chef des services techniques.

Il termine sa carrière au bureau “Organisation” de la division “Pilotage-Performances-Synthèse” de l’état-major ALAVIA.

Il est coauteur, avec le major Baillot d’Estivaux, du livre Le Breguet ATLANTIC paru aux Nouvelles Éditions Latines en 1994.

Poids 0.450 kg