Menu Fermer

33 – Haute et Claire! Marine et aviation (1943-1980)

16,00 

  • Format : 15,5 x 24 cm
  • Couverture : souple
  • Livre broché
  • Nombre de pages : 244
  • Langue : Français
Effacer
ISBN : 978-2-913344-23-5 Catégories : ,

Le livre 

Haute et claire ! L’ancre est haute et claire, cri surgi de la plage avant, synonyme des premiers tours d’hélice, des nouveaux horizons. Le texte de ce livre a été rédigé par un grand-père pour ses petits-enfants. Comme nous l’avons fait en d’autres occasions et devant l’intérêt que présentent ces souvenirs pour nos lecteurs habituels, nous avons demandé à André Lemaire de bien vouloir nous communiquer son manuscrit. Nous l’avons adapté, en élaguant les passages purement familiaux. Le choix de l’auteur est de présenter les évènements dans un ordre thématique et non pas simplement chronologique. Pour faciliter la lecture et la compréhension des enchaînements, un tableau est placé en début de l’ouvrage et donne la suite chronologique des affectations. L’ouvrage commence par une série d’anecdotes cocasses, centrées sur un des camarades pilotes de l’auteur puis celui-là enchaîne sur sa propre participation aux combats de Suez en novembre 1956. La suite est passionnante à découvrir. L’humour et la sensibilité forment la toile de fond de cette cavalcade débutée en traversant l’Espagne en 1943 et s’achevant en 1980 à Biscarrosse.

L’auteur

Le capitaine de vaisseau André Lemaire est né en 1924 à Paris (6è). Après avoir participé à la Résistance étudiante, s’évade de France par l’Espagne en février 1943, à 18 ans, et s’engage dans les Forces Françaises Combattantes. Après une formation d’officier de marine, est désigné pour suivre le cours d’Aéronautique navale aux États-Unis. Navigateur aérien puis breveté pilote, qualification chasse et officier d’appontage. A l’issue d’une première affectation sur Sunderland, il effectue trois campagnes successives en Indochine, dont deux sur porte-avions (Bois Belleau et La Fayette), est engagé dans la guerre de Suez sur le porte-avions Arromanches et participe, toujours sur porte-avions, à la guerre d’Algérie. Prend le commandement de la flottille d’aviation embarquée 9F en 1959 puis est nommé au commandement en second de l’aviso hydrographe La Pérouse, dans l’océan Indien, océan qu’il retrouvera en 1970 comme commandant de l’aviso-escorteur Commandant Bory. Participe, sur le porte-avions Foch, dont il est le chef du service Vols, aux premiers essais nucléaires dans le Pacifique. Chef du groupement opérations du porte-avions Arromanches en 1967, il est ensuite et successivement nommé aux états-majors de l’Escadre de Méditerranée puis du Groupe des porte-avions et de l’Aviation embarquée. Après avoir été commandant en second de la base d’aéronautique navale de Landivisiau, il est nommé attaché des Forces armées près l’ambassade de France à Tokyo et attaché militaire, naval et de l’Air, non résident, à Séoul, en Corée. Conseiller Marine au centre d’essais des Landes, il assure ultérieurement le suivi des tirs d’essais des nouveaux missiles de nos sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. Il prend sa retraite en 1980.

 

Poids 0.541 kg