Menu Fermer

C 24 – La flottille 33F (1957-1999 et 2011-2013)

0,00 

Offre spéciale !

Ces cahiers ne sont pas vendus, mais donnés contre une participation aux frais de port de 10 €.

ISBN : ND Catégories : , ,

L’auteur

Le CV (H) Eric Escoubet, né en 1937, entre à l’Ecole navale en 1958, est breveté pilote (n° 5002) à Aspretto en 1963, puis est qualifié sur hélicoptères à Chambéry.

En 1964-1966, officier en second de l’escadrille 22S, il est chef du détachement de quatre Alouette III SA 316 B lors des deux premières campagnes du PH Jeanne d’Arc. Après un an à la flottille 32F sur HSS-1 à Lanvéoc-Poulmic, il est affecté à l’escadrille 20S à Fréjus-Saint-Raphaël pour se faire qualifier sur SA 321 Super Frelon, avant de participer à la création de l’escadrille 27S, comme officier en second. En 1968, mise en place au CEP (GAN Hao) de cette escadrille à bord du PA Clemenceau et participation à la campagne d’expérimentations nucléaires de 1968. Chef de détachement 27S Hao pendant l’inter-campagne de 1969.

De 1969 à 1971 : officier en second de la flottille 32F qui se transforme sur Super Frelon, à Lanvéoc-Poulmic. De 1971 à 1973 : commandant de l’escadrille 27S au GAN Hao, et participation aux campagnes d’expérimentations nucléaires du CEP de 1971-1972.

De 1973 à 1975 : chef du service aviation de la frégate Tourville en armement à Lorient. Après un stage à l’ESGN puis au CSI, désignation pour l’état-major ALPA à Toulon (1976-1978), avant de rejoindre la BAN de Lanvéoc-Poulmic à l’été 1978 comme chef des services opérations.

De 1979 à 1982 : chargé des études « hélicoptères » au SC/Aéro/BET, et officier de marque du WG 13 Lynx. Il totalise alors comme pilote 3 349 heures de vol (427 sur avions, 2 922 sur hélicoptères, dont
1 409 sur Super Frelon).

De 1982 à 1984 : commandant en second de la frégate Tourville. De 1984 à 1987 : Attaché des forces armées à Oslo (Norvège) et officier de liaison auprès du commandement Nord-Europe de l’OTAN (CINCNORTH) à Kolsaas.

Et pour finir, de 1987 à 1996, affectation au SGDN, à Paris, chargé de la coordination interministérielle de nos représentations auprès des comités de la structure des « plans civils d’urgence » de l’OTAN (activités non-militaires de soutien à la défense).