Menu Fermer

37 – L’Aéronautique navale française aux Etats-Unis de 1973 à 2018

12,00 

  • Format : 305 x 533 mm
  • Couverture : souple en couleurs
  • Dos carré collé
  • Nombre de pages : 62
  • Nombre d’images : 34, en N&B et couleur sur papier crème mat
  • Langue : Français
Effacer
ISBN : 978-2-913344-38-9 Catégories : ,

Le Cahier

Ce cahier est issu du mémoire que l’auteur a rédigé dans le cadre de sa formation à l’école de guerre en 2018-2019. Les informations qui y sont synthétisées ont été recueillies auprès des officiers français mais aussi américains ayant eu la chance d’être affectés en poste d’échange ou en tant qu’instructeur respectivement dans l’US Navy et dans l’Aéronautique navale.

La première partie revient sur les 45 années d’histoire du poste d’échange de pilote de chasse embarquée entre les deux marines. La seconde aborde la formation des jeunes élèves pilotes français au sein du l’US Navy, répétition moderne de la formation dispensée de 1942 à 1962. Enfin, la troisième et dernière partie revient sur les origines du choix de l’E-2C Hawkeye pour la marine française et sur l’histoire du poste d’échange d’officier tacticien d’aéronautique.

Cette étude met en valeur les liens historiques liant les deux seules aéronautiques navales au monde mettant en oeuvre des porte-avions à catapulte en 2020.

 

L’auteur

Né en 1980 à Avignon, Vincent Isorce rentre à l’Ecole navale en 2000. A l’issue d’une formation au sein de l’armée de l’Air et de l’US Navy, il est breveté pilote de chasse en août 2006 à Meridian, dans le Mississippi. A son retour en France, après sa transformation sur Super Etendard modernisé à Landivisiau, il est affecté à la flottille de chasse embarquée 17F. Il obtient sa qualification à l’appontage de jour à bord du Charles de Gaulle en 2007 avant d’être déployé en juillet 2008 sur la base de Kandahar, en Afghanistan. Il y contribue au soutien des troupes de l’ISAF face aux insurgés. En 2009, il est désigné pour le poste d’échange en tant qu’instructeur au VFA 106 sur F/A-18 Hornet sur la base américaine d’Oceana, en Virginie. En 2011, il effectue son retour à Landivisiau à la flottille 11F sur Rafale. Après 3 années chez les Furieux puis chez les Lascars de la 12F, la 17F l’accueille à nouveau sur Super Etendard modernisé en 2016 en tant que commandant en second jusqu’au retrait du service actif de l’appareil (12.07.2016). Il aura alors été déployé plusieurs fois sur le porte-avions, notamment au Levant pour lutter contre les terroristes responsables des attentats sur le sol français. Le 13 juillet 2016, il prend le commandement de la 17F qu’il transformera sur Rafale. Avec son équipage, il est déployé à l’été 2017 sur la base de H5 en Jordanie au sein d’un détachement mixte avec l’armée de l’Air. Il traverse une fois de plus l’Océan Atlantique avec 12 Rafale dans le cadre du déploiement Chesapeake en avril 2018. A cette occasion, sa flottille embarque à bord de l’USS Bush au large de la Virginie au sein d’un groupe aérien américain et en compagnie de la flottille 4F. Il quitte son commandement le 3 juillet 2018 pour rejoindre l’Ecole de guerre à Paris. Affecté à l’état-major ALAVIA depuis juillet 2019, il est en charge de la sécurité aéronautique au sein de la force de l’Aéronautique navale.

Poids 0.168 kg
Dimensions 53.3 × 30.5 cm