Menu Fermer

Année 1913

Année 1913

Janvier 

Les deux Nieuport 100 hp Gnome (codés N1 et N2), réceptionnés ce mois, sont réservés à l’entraînement du LV de l’Escaille et de l’EV Delage. Le Voisin « 13,50 m Marine », codé V2, est détruit dans un accident.

Février 

Le ministre de la Marine autorise la création d’un Service Central de l’Aéronautique Maritime chargé de coordonner l’action des dirigeables, ballons captifs et cerfs-volants, d’une part, et de l’aviation, d’autre part ; par ailleurs, il approuve le premier programme de développement de l’aviation maritime proposé en octobre 1912 par le Chef d’état-major de la Marine (sept centres d’aviation et quatre ports d’attache d’aérostats à créer).

Mars 

Le Henry Farman HF-2, transformé en hydravion en novembre 1912, est détruit dans un accident .

Avril 

Les expériences ponctuelles continuent avec la Foudre (photo) dans l’espoir de la mise au point d’un hydro-aéroplane réellement pratique et sûr.

Le centre de Saint-Raphaël fait un effort d’information aéronautique en faveur des aspirants de la Jeanne-d’Arc de passage en baie de Saint-Raphaël : démonstration en vol de deux Nieuport et du biplan Henry Farman HF-1, conférence du LV Cayla sur l’aviation. Le premier hangar en dur est mis en service à Saint-Raphaël.

Mai 

Des essais du système de cerfs-volants du capitaine Saconney (observation aérienne) sont repris à bord de l’Edgar-Quinet . L’aviation maritime participe aux manœuvres navales au cours desquelles un Nieuport de la Foudre fait échouer l’attaque adverse.

Le Breguet 110/130 hp Canton-Unné, réceptionné le 26, est endommagé le 30 ; un troisième Nieuport 100 hp Gnome (N3) et deux Voisin 13,5 m (V1 et V3) sont pris en compte (photo).

Juin 

Les ingénieurs de l’arsenal de Toulon étudient de nouvelles installation d’aviation de la Foudre dont une plate-forme située à l’avant ; le CF Roque succède au CF Fatou au poste de commandant de la Foudre et à celui de commandant supérieur de l’aviation maritime.

Juillet 

Le Breguet 110/130 hp Canton-Unné, accidenté le 30 mai, est remis en service et codé B1.

Août 

Un concours d’avions marins est organisé par l’Aéroclub de France à Deauville ; il est remporté par deux hydravions biplans Henry Farman 100 hp Renault.

L’EV Destrem suit un cours à l’école militaire de pilotage de Villacoublay.

Septembre 

Une décision est prise pour l’acquisition d’un Caudron 100/80 hp, appareil qui s’est distingué au concours de Deauville (il sera livré en janvier 1914).

La commission chargée de suivre les essais de cerfs-volants estime que l’appareil n’est pas assez sûr à la mer ; les essais sont abandonnés.

Roland Garros décolle de Fréjus pour réaliser la première traversée de la Méditerranée ; il se pose à Bizerte.

Octobre 

Le programme d’expériences avec la Foudre se poursuit à Saint-Raphaël.

Novembre 

Le Nieuport 100 hp Gnome (N3) est détruit dans un incendie ; le Voisin « 13,50 m » codé V4 est pris en compte.

Décembre 

Les travaux de mise en place d’une plate-forme sur l’avant de la Foudre débutent ; cette plate-forme ne servira qu’au départ des appareils.

Trois hydravions effectuent de concert le trajet Saint-Raphaël – Nice et retour (début des vols en formation).

 

                Au cours de l’année 1913, huit nouveau pilotes sont brevetés et 218 heures de vol sont effectuées au centre de Saint-Raphaël (photo). 

Etat au 31 décembre 1913

Centre d’aviation maritime CAM de Saint-Raphaël  
Bâtiment central d’aviation   porte-hydravions  Foudre  
     
Avion Quantité Code
Henry Farman  1 HF.1
Maurice Farman 1 MF.1
Nieuport 100 hp Gnome  2 N1, N2 
Breguet 110/130 hp Canton-Unné 1 B1
Voisin « 13,50 m » 3 V1, V3, V4