ENFER AU PARADIS
Trois campagnes sur HELLCAT
Indochine (1952-1953-1954)

 

Le livre

 

                Evoquant la vie d’un pilote de l’aéronautique navale embarqué sur un porte-avions en Indochine au cours des opérations menées en 1952, 53 et 54, ce livre est en fait tiré des Mémoires que l’auteur destinait à ses enfants. On en a repris ici les chapitres qui concernent directement l’activité des pilotes de l’aéronautique navale lors des dernières années au cours desquelles s’est joué le sort de l’Indochine. C’est un livre destiné à des compagnons d’armes, ceux d’antan mais aussi ceux qui aujourd’hui ou demain auront vocation à le devenir.

                Bien que l’auteur ne s’en écarte pas il ne faut pas y chercher l’Histoire, pas plus que la relation d’activités quotidiennes. Ce qu’exprime ce livre est un morceau de vie - près de trois ans - tel qu’il apparaît dans la mémoire cinquante ans plus tard.

                Ces Mémoires, écrits par un marin, nous promènent dans toute l’Indochine en même temps qu’ils nous font participer à toutes les grandes opérations qui ont marqué les trois dernières années de guerre dans cette région du monde. En particulier à la bataille de Diên Biên Phu, épisode à la fois glorieux et tragique, que l’auteur a vécue de bout en bout, d’abord comme pilote, puis comme fantassin.

                A lire ce livre on devient familier des combattants quels qu’ils soient, de leurs actes, de leurs états d’âme, mais aussi de leurs sensibilités, l’auteur ne se privant jamais de dire ce qu’il éprouve.

 

L’auteur

 

         Le vice-amiral d’escadre Bernard Klotz, né en 1926, est entré à l’Ecole Navale en 1945. Il effectue un premier séjour en Indochine en 1946 à bord d’un dragueur et participe à la reprise d’Haïphong en mars 1946. Breveté pilote à Salon en novembre 1950, puis pilote de chasse à Meknès, il est qualifié à l’appontage sur Hellcat en août 1951 sur le La Fayette. Affecté d’abord à la 12 F, à Hyères, il rejoint la 1F sur l’Arromanches en Indochine en janvier 1952 et revient en métropole avec elle en juin. Dès le mois d’août il repart avec la 12F et effectue toute la campagne 1952-1953 sur l’Arromanches puis sur le La Fayette. Il participe enfin à une troisième campagne sur l’Arromanches en 1953-1954. Abattu par la DCA le 23 avril 1954 à Diên Biên Phu et fait prisonnier le 7 mai, il parvient à survivre à la longue marche imposée par le Viet-Minh et est finalement libéré en septembre 1954.

                Il totalise alors 1 090 heures de vol comportant 180 missions de guerre et 187 appontages sur Hellcat. Ce n’est que le début d’une longue carrière où il commandera la 16F Etendard IVP, l’aviso-escorteur Commandant Bory et le porte-avions Foch. Nommé contre-amiral en 1980, il commande l’Aviation embarquée et le groupe des porte-avions en 1982-1984. Il est placé en deuxième section en 1985 après 40 ans de service.

                Grand-Croix de la Légion d’Honneur., il est décédé le 28 décembre 2005.

 

 

autres ouvrages ARDHAN