L'AERONAUTIQUE NAVALE EN ALGERIE
(1954-1962)

  • Cet ouvrage tient son origine dans une demande du contre-amiral Bernaudin, alors commandant de l'aviation de patrouille maritime. Il doit beaucoup à l'inlassable action de Jean Puidgemont qui a retranscrit à la main des centaines de pages recueillies au Service historique de la Marine. De son côté, l'auteur a rassemblé une abondante documentation et de nombreux témoignages avant d'organiser le tout pour établir le texte de cet ouvrage depuis longtemps attendu.
  • La première partie traite des évènements généraux de ce qu'on appellera plus tard la guerre d'Algérie et de l'organisation des forces des protagonistes. La seconde partie décrit les opérations menées par les formations de l'Aéronautique navale dans la grande variété des missions qui leur ont été confiées. Ces formations étaient pour certaines basées en Afrique du Nord, en métropole pour d'autres qui effectuaient des campagnes en Algérie.
  • De nombreuses annexes donnenet des renseignements sur le commandement, le personnel, les caractéristiques des aéronefs, les insignes des unités. Parmi elles , une liste rappelle le souvenir de ceux qui sont morts en service aérien commandé.
  • Certains éléments pourront paraître parfois incomplets, mais les archives officielles ne le sont pas moins, et de nombreux recoupements ont heureusement pu être effectués auprès des acteurs des évènements relatés. La tâche n'est donc pas achevée, mais les bases de cet ouvrage seront indispensables pour les recherches à venir.

L'auteur:

L'officier en chef des Equipages Henri Robin, né le 11 août 1935, a servi dans l'Aéronautique navale de 1953 à 1993 et a poursuivi par contrats pendant cinq ans dans les réserves. Il a exercé les spécialités de radariste, d'électronicien, puis d'électronicien de bord. Il sert à Lartigue en Algérie de 1958 à 1960, dans un environnement de multimoteurs P2V-6 Neptune, Privateer, Lancaster et d'hélicoptères HSS-1. En 1965, admis à l'école des officiers des Equipages de la flotte, il entame une carrière au cours de laquelle, en métropole et outre-mer, il suit les équipements embarqués en service. Pendant huit ans au Service central de l'Aéronautique navale, il est responsable de la mise en oeuvre de la plupart des équipements des aéronefs en service, comme de la mise au point des systèmes d'armes des aéronefs nouveaux. Il est ensuite directeur des études de l'école des électroniciens de Rochefort, puis commandant de la BAN Quimper-Guengat et chef des sertvices généraux de la BAN Lann-Bihoué.

Henri Robin est chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite, titulaire de la croix du combattant AFN et de la médaille de l'Aéronautique. Passionné d'histoire, il a également abordé l'histoire de l'Aéronautique navale en Indochine, à paraître sous peu, et de l'Aéronautique navale au centre d'expérimentation du Pacifique.



Pour commander
[Sommaire Ouvrages]