ANNEE  1967

 

 

Janvier :  l’activité des Neptune diminue à la 24F. La 8S est officiellement dissoute à Nîmes ; elle était arrivée de Hao en novembre dernier. Une nouvelle, et dernière, section P2V-6 est créée à Nîmes, armée par les Neptune de la 22F.

 Trois Atlantic des 21 et 22F vont en Amérique latine pour le 150e anniversaire de l’indépendance de l’Argentine. La 23S retrouve son unité : la très grande partie de l’escadrille est rentrée en métropole avec le Foch et retrouve la partie restée en France qui formait la section Alouette de Saint-Mandrier ; quelques Alouette, et du personnel de la 23S sont cependant restées  à Hao où ils forment la SECTALPAC.

  La 6F passe le cap des 30 000 heures de vol.(photo)

 

Février :  le Clemenceau termine son grand carénage et effectue des essais. La17F franchit le cap des 10 000 heures de vol sur Etendard IVM.

 

Mars :  le Clemenceau reçoit les flottilles de l’aviation embarquée pour reprendre ou maintenir les qualifications à l’appontage. Le Béarn, qui était réduit à l’état de ponton caserne, est condamné et devient Q419. Quelques Etendard IVM de la 17F sont en mission à Bou Sfer, base aérienne qui sera rendue aux Algériens durant l’été.

 Un Neptune de la 24F disparaît au large de Penmarch au cours d’un exercice de lutte ASM ; son équipage comprenait le LV Tyl, l’EV Guillemette, les Mt Stivalet, Maurin, Guénegan, Héliot, Vanpeene, Plédel, les PM Conan, Couturier, Claudin et le SM Lannoy.

 Une Alouette III de la SECTALPAC est détruite sur l’atoll d’Amanu suite à un malaise du pilote.

 

Avril :  tandis que le Clemenceau quitte Brest pour Toulon, où il va parfaire son entraînement opérationnel, le Foch entre en grand carénage à Brest. L’Ecole de Maistrance de l’Aéronautique navale se sépare en deux branches : l’une pour le personnel navigant et l’autre pour les techniciens.

 La Marine décide l’achat de quinze Nord 262.

 

Mai :  l’arrivée de la 11F à Landivisiau.(photo) marque le début de la mise en service effective de la nouvelle BAN. Le Mt Poncin de la 12F effectue le 1000e appontage de la flottille depuis qu’elle est armée de Crusader. Les Neptune finissent leur temps à la 24F où ils ont effectué 30 000 heures de vol depuis mars 1958 ; la flottille reçoit son premier Atlantic .(photo)dont l’arrivée à Lann-Bihoué est fêtée par le défilé aérien de deux Neptune, deux Alizé, deux Crusader, un Fouga et l’Atlantic n°13.

 

Juin :  la 9F quitte le Clemenceau qui est affecté, ainsi que le Foch (en grand carénage), à Brest. Le port breton devient le nouveau port-base des porte-avions et de l’aviation embarquée. La 9F est affectée à Hyères et la 15F à Landivisiau.

 

Juillet :  la 12F passe le cap des 10 000 heures de vol sur Crusader sans accident. Le MD312 codé 3S-23, qui avait coulé il y a juste un an après un amerrissage dans  la baie des Anges, est repêché par le Marcel Le Bihan

 Le Détachement Réacteurs, créé à Hyères, remplace le Détachement Etendard d’Istres et utilise les Etendard IVM 06 et 07 mis en œuvre par la 59S.

 Le Nord 262 n°28 (F-YCKY) .(photo) est livré pour évaluation ; la 2S reçoit un SO30P et la 20S, son premier Super-Frelon.

 

Août :  après la 12F, c’est au tour de la 14F de passer le cap des 10 000 heures de vol sur Crusader. La 15F quitte Hyères pour rejoindre la 11F sur la nouvelle base de Landivisiau. Le Clemenceau et son groupe aérien appareillent pour l’Afrique (manœuvres franco-ivoiriennes en compagnie de l’Arromanches). La 20S entraîne les équipages de la future 27S.

  Au cours d’un exercice interalliés, l’Atlantic n°39 de la 24F percute l’Ile du Prince Charles au Spitzberg ; l’accident fait onze victimes : OE1 Raguin, OE2 Cordier, PM Haesslein et Croux, Mt Laporte, Damy, Morin,

Le Viavant, Reungoat, Guichard et le SM Stefano.

 

Septembre :  pour la première fois, un Atlantic (de la 24F) effectue une mission SAR. La 3S quitte Cuers pour rejoindre Hyères où elle s’installe dans le hangar n°2 ; suite à ce départ, la BAN de Cuers devient Base-atelier.

La coque de l’ex-Béarn .(photo)est vendue par les Domaines à un démolisseur de La Spezia. La BAN d’Istres est rattachée à la BAN Nîmes.

 

 

 

Octobre :  des avions et leur pilote sont échangés par les 16 et 17F ; la 16F devient une flottille mixte reconnaissance-assaut. Le SM Gérard se tue à bord d’un Etendard IVP de la 59S.

 

Novembre :  le Clemenceau, arrivé à Toulon sans groupe aérien, embarque des flottilles et la 59S pour des qualifications appontage. L’Arromanches ramène à Toulon du matériel de Mers-el-Kébir dont l’évacuation a débuté.

 

Décembre :  le Clemenceau subit un petit carénage à Toulon. La dernière Section P2V-6, créée en janvier, est dissoute à Nîmes ; l’évènement est marqué par le défilé aérien de quatre Neptune.

 L’escadrille 27S est créée à Fréjus-Saint Raphaël ; elle est destinée à mettre en œuvre les Super-Frelon  déployés au CEP au cours des expériences nucléaires. Ses équipages et techniciens, issus de la 20S, sont entraînés sur l’Arromanches avec des Super-Frelon de la 20S.

 

 

 

 

***


FORMATIONS AERIENNES AU 31 DECEMBRE 1967

 

 

 

FLOTTILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avions embarqués

Patrouille maritime

Hélicoptères

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  4F

Lann-Bihoué

Alizé

21F

Nîmes

ATL1

31F

St Mandrier

HSS-1

  6F

Nîmes

Alizé

22F

Nîmes

ATL1

32F

Lanvéoc

HSS-1

  9F

Hyères

Alizé

23F

Lann-Bi

P2V-7

33F

St Mandrier

HSS-1

11F

Landivisiau

Eten IVM

24F

Lann-Bi

ATL1

 

 

 

12F

Lann-Bihoué

Crusader

25F

Lann-Bi

P2V-7

 

 

 

14F

Lann-Bihoué

Crusader

 

 

 

 

 

 

15F

Landivisiau

EtenIVM

 

 

 

 

 

 

16F

Hyères

Et IV M/P

 

 

 

 

 

 

17F

Hyères

EtenIVM

 

 

 

 

 

 

 

 

ESCADRILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Servitudes

Ecoles

Hélicoptères

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  2S

Lann-Bi

divers

55S

Aspretto

SNB5

20S

St Raph

Al.II/III, SF , HSS-1

  3S

Hyères

divers

56S

Nîmes

C47,JRB4

22S

Lanvéoc

Al.II/III

10S

St Raph

divers

59S

Hyères

Fouga,

23S

St Man

Al.II/III

11S

Dugny

DC4,N262

 

 

EtIVM/P

27S

St Raph

sans

 

 

MS760

 

 

 

 

 

 

ERC

Toussus

sans

 

 

 

 

 

 

 

Surveillance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  9S

Tontouta

C54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTIONS

 

DETACHEMENTS

 

 

 

 

 

 

 

SVS

Lanvéoc

MS733

 

Dét.CEPA

Réacteurs

Hyères

SLPac

Hao

Catalina

 

Dét.CEPA

Super-Frelon

St Raph

SectAlPac

Hao

Al.III

 

Dét.CEPA

ATL1

Istres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GROUPEMENTS D’AERONAUTIQUE NAVALE

 

 

 

 

GAN 2

GAN 6

GAN 7

GAN HAO

 

 

 

 

12F + 14F

21F + 22F

23F + 24F + 25F

SLPac + SectAlPac

 

 

 

 

***

Premier Super Frelon en service à la 20S de Fréjus Saint Raphaël

L'année 1977

 

Sommaire Ardhan